Et si demain je savais décrire mes émotions?

décrire mes émotionsOn imagine : et si demain je savais parfaitement décrire mes émotions ? Que se passerait-il? Imaginons ensemble!

Je me lèverai le matin, j’ouvrirai ma fenêtre, je respirerai le grand air. Mon corps se réveillera, l’oxygène affluera dans mon cerveau, je serai content d’être en vie, ce jour encore. Je le partagerai avec mon conjoint. Ce partage renforcera notre connexion émotionnelle, et par le système des vases communicants, mon conjoint se sentira également heureux.

Je prendrai ma voiture. Je me ferais coincer dans les embouteillages, je perdrai 20 minutes, comme à chaque trajet. Cela m’énervera, je me sentirai impuissant, mais pas résigné. Je serai furieux contre moi-même d’avoir trainé 5 minutes au lit, ce qui me fait arriver en même temps que tout le monde. Je prendrai conscience de cet état. Je me dirai qu’il faut que je trouve une solution pour ne pas y passer autant de temps. A l’occasion d’un arrêt, je noterai dans mon petit carnet les émotions qui me viendront, et les solutions que je trouverai pour y remédier: acheter un scooter, mettre mon réveil 10 minutes plus tôt, proposer à mon patron que je télé-travaille…

Et si demain je savais parfaitement décrire mes émotions? J’arriverai au travail. J’aurai oublié ma colère. Je me concentrerai sur mes défis du jour, cela m’inspirera et me donnera confiance. Je ferai le tour des collègues proches de mon bureau. Mon état d’esprit positif et constructif rejaillira inconsciemment sur eux. J’améliorerai également leur journée. Je parlerai à mon patron du télétravail, il sera étonné, c’est la première fois qu’on lui en parlera. Il regardera avec la RH, et m’en reparlera en fin de semaine.

Ma journée se terminera, je serai fourbu, éreinté, mais pourtant fier de moi. J’aurai dépassé mes objectifs. Je raccrocherai au porte manteau mes états d’esprits négatifs, mais j’emmènerai à la maison mes succès.

Et si demain je savais parfaitement décrire mes émotions? Je foncerai à mon sport préféré. Je serai impressionné lorsque je ferai face à un adversaire plus habile et rapide que moi, et malgré ma volonté de vaincre, je reconnaitrai ma défaite. L’amertume sera vite remplacée par l’épuisement physique et intellectuel de celui qui se donne à fond! La sérénité m’envahira. J’aurai tout donné, j’en serai fier!

En arrivant chez moi, je reprendrai mon petit carnet. Je regarderai mes notes de la journée, et je me souviendrai des bonnes émotions qui m’ont traversées aujourd’hui. Le sourire me montera aux lèvres. Bonne journée aujourd’hui!

Et si demain deviendra alors et lorsque demain!

Et vous, si demain vous pouviez vous dire «je sais bien décrire mes émotions», qu’est ce que cela changerait dans votre vie?

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *