4 conseils pour créer mon jardin personnel

fleur pour massif  Et si demain j’étais un jardinier avec un grand jardin devant moi?

Et si j’avais envie de modifier un peu l’organisation de mon jardin, parce qu’elle n’est plus vraiment celle qui me plait? Je l’aime beaucoup, j’y suis attaché, mais je vois bien qu’elle ne me correspond plus. Je l’ai choyé, ce jardin, mais aujourd’hui je m’aperçois qu’il n’est pas bien arrangé, que les allées ne sont plus au milieu, que les plantes poussent au petit bonheur la chance, et que, aujourd’hui, j’ai envie d’un peu d’ordre, de calme, et de facilité à entretenir ce jardin.

Je pourrais louer un tracteur, tout arracher et retourner le sol. mauvaises herbesMais je perdrais aussi les plantes que j’aime, qui me font plaisir. Avec un tracteur, pas possible de faire dans la finesse. Les premières plantes qui repousseraient seraient des plantes pas trop jolies, mais qui poussent bien dans une terre dévastée. Je n’ai pas vraiment envie de voir ces plantes là.

Je pourrais aussi choisir de ne rien changer, et continuer mon jardinage comme avant. Rajouter encore des fleurs là, des arbres ici, des arbustes là. Le jardin resterait comme planté au hasard, sans organisation. Les allées seraient de plus en plus étroites, encombrées des branches que je n’ai pas le temps de couper, parce que les allées sont étroites et mal fichues… Les jolies fleurs disparaitraient derrière des arbustes mal fichus, qui me semblaient beaux quand je les ai plantés. Mais plus maintenant… Je n’ai pas vraiment envie de voir ce jardin là non plus.

Comment pourrais-je faire pour avoir le jardin qui me plait vraiment, et qui puisse supporter les rajouts de fleurs à droite et à gauche? Voici quelques conseils pour votre jardin :

  • Prendre du temps pour parcourir mon jardin. Parcourir toutes les petites allées, les coins un peu sombres, dans lesquels on ne va presque jamais. Prendre le temps de rechercher les jolies fleurs cachées par les rajouts intempestifs… Faire un état des lieux de ce qui me plait, et ce que je n’ai pas envie de garder.
  • Prendre une grande feuille de papier, tracer les contours de mon jardin, indiquer les arbres, plantes4les arbustes, les massifs de fleurs que je veux garder. Définir les zones libres que je pourrais investir avec d’autres plantes. Rechercher autour de moi les jolies fleurs, celles qui me plaisent et que j’aimerai bien avoir dans mon jardin. C’est vraiment important de prendre du temps pour regarder quelles nouvelles fleurs je voudrais avoir. Quelle terre est nécessaire, quel ombrage? Est ce que mon jardin est capable de fournir les conditions nécessaires à l’épanouissement de ces fleurs? Est-ce que ces fleurs sont compatibles avec le jardin que j’ai déjà?

plantes1

  • Sur mon papier, je marque les zones prioritaires dont je dois m’occuper, les zones qui auront le maximum d’effet sur l’état de mon jardin avec le minimum d’effort. Très important! Il est certain que si on enlève cet arbuste tordu, ce massif de mauvaises herbes, alors mon jardin va d’un coup beaucoup mieux respirer. Mais où sont-ils?
  • Une fois que j’ai en tête le nouveau jardin que je veux avoir, que j’ai les fleurs que je veux planter, alors il sera bien plus facile pour moi de tracer mes nouvelles allées, enlever les mauvaises herbes qui prennent énormément de place, d’air et de lumière. Profitons d’un temps clément, juste après la pluie, que la terre soit bien tendre. Lorsque la terre est bien retournée, c’est le bon moment pour planter.

jeunes poussesUne fois que le plan de mon nouveau jardin est bien tracé dans ma tête, que je sais dans quel ordre je dois m’en occuper, que je sais ce que je dois enlever, et ce que je dois y mettre à la place, que j’ai attendu le temps idéal pour m’en occuper, alors jardiner devient un vrai plaisir! Les premiers temps la terre est nue, peut sembler perturbante, voire même hostile, mais il faut laisser le temps aux graines de pousser. Les fleurs viennent vite, les arbustes un peu moins, les arbres sont plus longs.

Tout l’art du jardinier est de savoir quelle plante dans quel ordre planter pour obtenir un jardin agréable tout au long de l’année, et quelque soit le temps…

Et si vous n’avez pas la main verte, un professionnel du jardinage a toujours quelques bonnes pratiques à partager. Et vous, à quoi votre jardin idéal ressemble? Avez vous des bonnes pratiques?

 

Un proverbe chinois pour finir cet article de jardinage : «Si tes projets portent à un an, plante du riz, à 20 ans plante un arbre,  à plus d’un siècle développe les hommes.»

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *