Atelier marche au festival de l’enthousiasme

« Rien de grand n’a été réussi sans enthousiasme. » (Emerson)

Avez vous déjà remarqué pourquoi les enfants sont capables de retenir sans erreurs tous les noms des Pokémon et leurs évolutions, alors qu’ils n’arrivent qu’à grand peine à retenir les tables de multiplication?
Pourtant, ce n’est pas sûr du tout que les Pokémons soient plus facile à retenir, c’est simplement qu’ils sont drôles et qu’ils  peuvent en discuter avec les copains à l’école. Ce qu’on ne peut pas vraiment dire des tables de multiplication…

Partant de ce constat, Nouvelle Impulsion était partenaire du Festival de l’enthousiasme, qui a eu lieu pendant le pont du 14 juillet dans la maison Libralidée, rue Monadey à Bordeaux.

Les participants à l’atelier Marche ont donc testé plusieurs types de marches différentes :

  • la marche «normale»
  • la marche du chat, inspirée du Taichi, basée sur le déroulé du pied vers l’extérieur et un parfait équilibre à tout moment
  • la marche de l’ours, d’inspiration du Taichi également, qui consiste à avancer en sautant d’un pied sur l’autre, en faisant de grands pas, bras au corps. Tout cela en parfait équilibre lors des arrêts, bien sûr!
  • la marche à reculons,  sans tourner la tête
  • la marche Afghane, basée sur la respiration, du type 3-1, inspiration sur 3 pas, blocage sur 1, expiration sur 3 pas, blocage sur 1, et on recommence.
  • la marche «Robocop», on lève le pied et la main du même coté
  • la marche «militaire», tous les participants se synchronisent pour poser les pieds
  • la marche à 4 pattes, sur les genoux et sur les pieds
  • la marche à 4 pattes, les pieds devant
  • la marche du Rondo, danse gasconne
  • la marche à cloche-pieds
  • la marche du tango, les pieds qui glissent sur le sol
  • la marche à deux, l’un à coté de l’autre, et les pieds au milieu doivent avancer en même temps. Peut se pratiquer à plusieurs pour plus de rires!

Lors de chaque expérience, les participants ont été invités à se focaliser sur leurs sensations, afin de prendre conscience des nouvelles perceptions crées par ces différentes démarches.

Et vous, saviez vous qu’il existait autant de marches différentes? En connaissez vous d’autres?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *